Accueil Tennis Daniil Medvedev devra peut-être dénoncer Vladimir Poutine pour éviter l’interdiction de Wimbledon

Daniil Medvedev devra peut-être dénoncer Vladimir Poutine pour éviter l’interdiction de Wimbledon

62
0

La route de la star du tennis russe Daniil Medvedev vers Wimbledon en juin devra peut-être inclure plus que son jeu sur le terrain. Le ministre britannique des Sports, Nigel Huddleston, a déclaré mardi lors d’une réunion du comité restreint du Parlement britannique qu’il pourrait demander des « assurances » que Medvedev ne soutiendrait pas l’invasion de l’Ukraine par la Russie avant le tournoi.

Au cours de la réunion, Huddleston a clairement indiqué que les symboles de la Russie ne seraient pas autorisés à Wimbledon, qui se déroule du 27 juin au 10 juillet. Voici plus de ce qu’il a dit, via CNN :

« Absolument personne battant le drapeau de la Russie ne devrait être autorisé ou autorisé… Nous avons besoin d’une assurance potentielle qu’ils ne sont pas des partisans de Poutine et nous examinons les exigences dont nous pourrions avoir besoin pour essayer d’obtenir des assurances dans ce sens. »

Medvedev a déjà été interrogé sur le conflit en Ukraine, et sa réponse a été « Mon message est toujours le même – je veux la paix dans le monde entier ».

Lire aussi:  Naomi Osaka se retire du tournoi de Melbourne avec une blessure à l'abdomen avant l'Open d'Australie 2022

Le chef de la WTA, Steve Simon, n’est pas d’accord avec Huddleston et a déclaré qu’il ne soutenait pas l’interdiction des joueurs qui ne critiquent pas publiquement les « décisions d’une direction autoritaire », selon CNN.

« … Je peux vous dire que nous n’avons jamais interdit aux athlètes de participer à notre tournée en raison des positions politiques que leurs dirigeants pourraient prendre, il faudrait donc quelque chose de très important pour que cela change, mais encore une fois, nous ne savons pas où ça va », a déclaré Simon. « Je suis très convaincu que ces athlètes individuels ne devraient pas être ceux qui sont pénalisés par les décisions d’une direction autoritaire qui fait manifestement des choses terribles et répréhensibles. »

En réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les athlètes russes et biélorusses peuvent toujours participer aux circuits masculins ATP et féminins WTA, mais ils doivent le faire en tant qu’athlètes neutres. Les drapeaux russes ne sont pas autorisés lors des événements.

Lire aussi:  Serena Williams nous donne encore une autre nuit de grandeur que nous pouvons tous apprécier lors de la victoire du premier tour de l'US Open

Article précédentKyrie Irving des Nets explose pour un sommet en carrière de 60 points alors que la frénésie de buts de la NBA ne montre aucun signe de ralentissement
Article suivantPourquoi Tyrese Maxey des 76ers mérite une considération légitime pour le prix du joueur le plus amélioré de la NBA cette saison