Accueil Tennis Alexander Zverev expulsé de l’Open du Mexique après avoir crié des obscénités...

Alexander Zverev expulsé de l’Open du Mexique après avoir crié des obscénités à l’arbitre, claquant sa chaise

265
0

L’Open du Mexique a expulsé Alexander Zverev, le troisième joueur de tennis mondial, après une explosion de feu qu’il a dirigée contre l’arbitre Alessandro Germani lors d’un match de double mardi. Zverev a traité Germani de « putain d’idiot » pendant le jeu, puis a frappé la chaise de l’arbitre avec sa raquette plusieurs fois après le match.

Le drame a commencé lorsque Zverev n’était pas d’accord avec un appel de ligne que Germani a fait valoir avant que lui et son partenaire Marcelo Melo ne perdent contre Lloyd Glasspool et Harri Heliövaara lors d’un match de double au premier tour. Germani a donné à Zverev une violation du code pour conduite antisportive après que le joueur de 24 ans a crié « pour l’amour de la merde, regardez où le ballon a rebondi » dans sa direction.

La colère de Zverev n’a fait qu’augmenter après sa défaite 2-6, 6-4, 6-10. Après la poignée de main d’après-match, Zverev s’est dirigé directement vers la chaise de Germani et a frappé sa raquette contre celle-ci trois fois avant de s’asseoir. Germani s’est déplacé pour éviter le contact, et Zverev a failli se frapper le pied.

Lire aussi:  La star du tennis Naomi Osaka quitte IMG et va lancer sa propre agence de sport

Ce n’était pas la fin de la diatribe de Zverev, cependant, car l’Allemand s’est levé pour crier après l’arbitre et claquer sa chaise une dernière fois.

Deux heures après le match, l’ATP a annoncé qu’elle avait retiré Zverev – le champion en titre du simple masculin de l’Open du Mexique et tête de série n ° 2 – du tournoi pour « conduite antisportive ». Avec Zverev parti, son adversaire du deuxième tour, Peter Gojowczyk, passera automatiquement en quarts de finale.

« Il est difficile de dire à quel point je regrette mon comportement pendant et après le match de double d’hier », a déclaré Zverev dans un communiqué publié sur Instagram mercredi. « Je me suis excusé en privé auprès de l’arbitre de chaise parce que mon explosion envers lui était mauvaise et inacceptable, et je ne suis déçu que de moi-même. Cela n’aurait tout simplement pas dû arriver et il n’y a aucune excuse.

Lire aussi:  Novak Djokovic est contre l'interdiction "folle" de Wimbledon des athlètes russes et biélorusses

« Je voudrais également m’excuser auprès de mes fans, du tournoi et du sport que j’aime. Comme vous le savez, je laisse tout sur le terrain. Hier, j’en ai trop laissé. Je vais prendre les jours à venir pour réfléchir – sur mes actions et comment je peux m’assurer que cela ne se reproduira plus.

Une nouvelle discipline pour la question des arbitres n’a pas encore été annoncée, et Zverev attend toujours les conclusions d’une autre enquête de l’ATP. L’ATP enquête sur les allégations de violence domestique faites par Olya Sharypova, l’ex-petite amie de Zverev. Dans une déclaration d’octobre, Zverev mentionné il a « catégoriquement et sans équivoque » nié les allégations de Sharypova.

Article précédentNeymar en MLS : le commissaire Don Garber répond au Brésilien en disant qu’il aimerait les « trois mois de vacances »
Article suivantAtlético Madrid vs. Score de Manchester United, notes: Anthony Elanga, les Red Devils sauvent le tirage au sort de la Ligue des champions