Accueil MMA Rafael dos Anjos sur les blessures l’empêchant de jouer : « J’ai abusé...

Rafael dos Anjos sur les blessures l’empêchant de jouer : « J’ai abusé de mon corps pendant plus de 15 ans »

217
0

Rafael dos Anjos affronte les meilleurs combattants de l’UFC dans deux de ses divisions les plus compétitives depuis près d’une décennie. Des intervalles de haute intensité contre sept champions du monde et presque autant de prétendants au titre finiront par faire des ravages.

Dos Anjos se préparait à rencontrer Rafael Fiziev lors du co-événement principal de l’UFC 272 le samedi 5 mars à la T-Mobile Arena de Las Vegas, Nevada. Mais Fiziev a été contraint de se retirer de la carte après avoir contracté le COVID-19, a déclaré le manager de Fiziev à Ariel Helwani le L’heure MMA, et l’UFC étudie un remplacement pour RDA. Si un nouveau match est réservé, il marquera le premier combat de l’ancien champion des poids légers de l’UFC en plus de 15 mois et seulement son deuxième combat en plus de 25 mois. C’est un long délai pour un vétéran éprouvé qui a combattu entre deux et quatre fois à l’UFC chaque année civile depuis 2009.

« J’ai été absent pendant 15 mois avec des blessures consécutives. J’ai abusé de mon corps pendant plus de 15 ans », a déclaré dos Anjos à CBS Sports. « L’année dernière, j’en ai payé le prix, j’ai donc dû régler certains problèmes sur mon corps, mais je suis en bonne santé à 100% en ce moment. Je le veux tellement.

« J’avais une hernie sportive, qui était sur la paroi de mon abdomen. C’était en mars, ça va faire un an. J’ai combattu Paul Felder avec cette blessure. Je ne pouvais pas donner de coups de pied, je ne pouvais pas m’accroupir, je pouvais « Je ne fais pas de redressements assis. Je me suis inscrit au combat et je me suis battu avec cette blessure… L’autre était le ménisque sur mon genou droit. Je m’entraînais juste, je me préparais pour l’Islam [Makhachev]. J’avais quelque chose qu’ils appellent une anse de seau sur mon ménisque. Je l’ai retiré et maintenant je suis à 100%. »

Lire aussi:  Carte de combat UFC Londres: Paddy Pimblett, Paul Craig parmi les combattants undercard à surveiller en Angleterre

Découvrez l’interview complète avec Rafael dos Anjos ci-dessous.

Dos Anjos, 37 ans, est lié au jeu de combat depuis aussi longtemps qu’il se souvienne. L’ancien champion a commencé à entraîner le Jiu-Jitsu brésilien dans son enfance, a fait ses débuts en pro-MMA en 2004 et a décroché 30 combats UFC en près de 14 ans. Il est vrai que dos Anjos aspire toujours à être à nouveau champion du monde, mais le temps libre lui a permis de réfléchir aux choses qu’il veut accomplir une fois qu’il aura définitivement déposé ses gants.

« Je vais ouvrir une école et peut-être gérer les combattants. Je sais ce que les combattants traversent et ce dont ils ont besoin. Cela devrait être quelque chose auquel je pense aussi », a déclaré dos Anjos. « Le jiu-jitsu brésilien a changé ma vie. Cela m’a permis de changer la vie des gens aussi, d’avoir un impact sur la vie des gens. C’est quelque chose que j’aimerais faire.

« Je suis là depuis si longtemps. Je pense que 90% ou à peu près 100% des managers n’ont jamais été dans l’Octogone. Je dirais que 99% n’ont jamais été dans l’Octogone. Ils ne savent pas ce que les combattants vont à travers, leur vie personnelle et leurs problèmes personnels. Je pense que je m’en soucierais davantage. J’ai l’impression de savoir ce dont les combattants ont le plus besoin. Je me soucie davantage de leur vie personnelle, pas seulement de leur carrière de combattant. Voir la situation dans son ensemble, pas seulement essayer de poussez vos combattants à gagner de l’argent. Je ne pense pas que ce soit la bonne façon. « 

Lire aussi:  Nouvelles de l'UFC, rumeurs : Michael Chandler vs. Tony Ferguson prêt pour l'UFC 274, Marlon Vera vs. Rob Font en avril

Dos Anjos a déclaré à plusieurs reprises que ses compétences complètes constituaient la plus grande menace pour le champion des poids légers de l’UFC, Charles Oliveira. Alors que la victoire d’Oliveira sur Dustin Poirier a valu à « Do Bronx » beaucoup de fanfare, cela n’a fait que renforcer la confiance de RDA.

« C’est un très bon combattant de jiu-jitsu, mais je vois que son mouvement est très régulier, il ne bouge pas trop la tête », a déclaré dos Anjos. « C’est pourquoi il s’est fait prendre plusieurs fois. Il a un très bon élan dans sa carrière, mais je vois quand il abat les gens et que les gens pensent juste ‘défendre, défendre !’ Je connais sa mentalité, je sais comment il pense. Quand un gars de jiu-jitsu vous a au sol, vous pouvez vous sentir comme une ceinture noire de Jiu-Jitsu brésilien, je peux sentir quand un gars joue déjà la défense et veut sortir Juste à cause de leur respiration. Quand vous descendez les gens, quand vous sentez qu’ils sont calmes et qu’ils contrôlent vos mains et savent ce que vous faites, c’est différent.

« Avec moi, s’il me descend et que nous nous démenons, je sais ce que je vais faire. Je ne vais pas me rendre et juste me détourner et essayer de sortir. Je pense que c’est pourquoi je présente le combat le plus menaçant pour lui. »

Article précédentL’Ukrainienne Elina Svitolina, la mieux classée à l’Open de Monterrey, refuse de jouer contre la Russe
Article suivantPGA DFS, Arnold Palmer Invitational 2022: DraftKings, choix de golf Fantasy quotidiens FanDuel, files d’attente d’un pro DFS