Accueil MMA Dana White annule la conférence de presse de l’UFC 279 après une...

Dana White annule la conférence de presse de l’UFC 279 après une bagarre majeure dans les coulisses entre les combattants

20
0

La conférence de presse de jeudi pour l’UFC 279 a été annulée à la dernière minute lorsque les disputes et les confrontations physiques entre les combattants sont devenues incontrôlables. Selon le président de l’UFC, Dana White, Kevin Holland et Khamzat Chimaev, qui se battent tous les deux sur la carte mais ne se font pas face, étaient au cœur du problème, forçant White et l’UFC à annuler la conférence avant qu’elle ne commence vraiment.

Holland devrait affronter Daniel Rodriguez sur la carte tandis que Chimaev sert de moitié à l’événement principal face à Nate Diaz.

Selon plusieurs rapports, une fois que la bagarre a commencé, l’équipe de Diaz s’est impliquée.

« S— show. Un s— show absolu là-bas », a déclaré White en annulant l’événement. « Posez-leur des questions. Il se passe beaucoup de conneries folles là-bas. … Faites-moi confiance quand je vous dis que c’est la bonne décision de ne pas faire cette conférence de presse en ce moment. Pour la sécurité de tous, c’est la bonne décision .Je m’excuse. »

Lire aussi:  UFC 274 - Charles Oliveira contre. Justin Gaethje: Trois plus grandes histoires à suivre à Phoenix

White a déclaré que l’événement de samedi se déroulerait comme prévu.

À la suite, Holland a assis un tweet faisant apparemment la lumière sur la situation.

« Juste pour que tout le monde le sache. J’ai offert à ce clown une coupe de barbe gratuite », a écrit Holland. « Je ne connais aucun endroit aux États-Unis qui offrirait ce service gratuitement ! Je suis précis, je promets que je ne le tuerai pas. À votre service, tout comme le personnel de l’hôtel, mon frère. »

Article précédentIga Swiatek contre. Cotes d’Aryna Sabalenka, prévisions de l’US Open 2022: un expert en tennis révèle les choix des demi-finales
Article suivantLes rencontres de Premier League, EFL et WSL sont toutes reportées après le décès de la reine Elizabeth II