Accueil Golf Classement AT&T Byron Nelson 2022, notes: KH Lee répète après avoir résisté...

Classement AT&T Byron Nelson 2022, notes: KH Lee répète après avoir résisté au défi de Jordan Spieth

190
0

Quel est le point commun entre Sam Snead, Jack Nicklaus, Tom Watson et KH Lee ? Depuis dimanche, ils sont les seuls golfeurs de l’histoire à avoir remporté l’AT&T Byron Nelson plusieurs années de suite. Lee a suivi les traces de certains des meilleurs joueurs de l’histoire et a résisté à certains des meilleurs de sa propre génération pour terminer à 26 sous et gagner au TPC Craig Ranch pour la deuxième année consécutive.

Il a fallu un 63 à Lee dimanche – le tour le plus bas de sa carrière – pour conjurer Jordan Spieth (2e), Hideki Matsuyama (T3), Justin Thomas (T5) et Xander Schauffele (T5). Incroyablement, ce n’était pas le meilleur tour de la journée dimanche au Nelson, ni le meilleur tour de ces joueurs répertoriés. Schauffele a laissé tomber un 61 au début pour fixer le numéro du clubhouse à 23 sous avant que Matsuyama ne le réinitialise à 24 sous après son propre 62.

Lee était cloué partout, cependant. Il est sorti en 31 sur les neuf premiers avant de faire un aigle sur le n ° 12 après avoir frappé une approche de 240 verges à 5 pieds. Deux autres birdies ont suivi – dont un au dernier – mais c’était en fait un couple (qui parfois cette semaine se sentait plus rare que les birdies et les eagles) qui restera comme le plus grand moment de la journée.

Avec Spieth (et l’intégralité de la ville de Dallas) surgissant derrière lui, Lee avait 12 pieds pour le par après un coup de puce maladroit qu’il ne pouvait pas s’approcher du trou. Spieth s’est dirigé vers le 17e tertre de départ où il a regardé tout se dérouler devant lui, et Lee a enterré le putt pour conserver une avance d’un coup jusqu’au dernier trou.

« J’ai tiré … 9 sous », a déclaré Spieth à propos de Lee. « Nous l’avons fait souffler de 15 à 18 [miles per hour] nos 10 ou 11 derniers trous, donc ce score cet après-midi, en particulier la dernière série de trous de clôture, est juste un score phénoménal. »

Spieth et Lee ont tous deux réussi un birdie ce 72e, et Lee a déçu une galerie en espérant que Spieth remporte le tournoi de sa ville natale pour la première fois et Spieth panse ses blessures avant de se rendre au Grand Chelem en carrière la semaine prochaine au championnat PGA.

Lire aussi:  DFS Rocket Mortgage Classic 2022: Optimal DraftKings, FanDuel Daily Fantasy golf picks, PGA lineups, conseils

Pour Lee, c’était inattendu compte tenu de son jeu récent mais pas de son histoire sur ce parcours. Lee a maintenant 51 sous combinés sur deux ans ici et même s’il n’a eu qu’un seul top 10 entre la victoire de l’an dernier et celle de cette année, il sera difficile de choisir contre lui au TPC Craig Ranch à l’avenir. Il ne fera peut-être jamais partie des grands avec lesquels il figure désormais dans le livre des records en ce qui concerne la totalité de sa carrière. Mais en ce qui concerne battre les meilleurs au monde pendant une semaine au Texas, personne n’a fait mieux au cours des deux dernières années lors de cet événement. En ce qui concerne la victoire de l’un des meilleurs tournois discrets de l’année à ce jour, KH Lee appartient.

Voici le reste de nos notes pour l’AT&T Byron Nelson.

2. Jordan Spieth (-25): S’il y a un moment sur lequel Spieth reviendra, il est difficile d’imaginer que ce ne serait pas le 10e trou où il a lancé trois putts à 7 pieds. Il semblait un peu qu’il allait prendre le contrôle du tournoi de à ce moment-là, et au lieu de cela, rétrospectivement, c’est probablement là qu’il l’a perdu.

« Je repense au 10, j’ai bien regardé le birdie et je suis juste devenu un peu trop agressif et je l’ai frappé pendant la première pause », a déclaré Spieth. « Ensuite, je me suis en quelque sorte mis dans la tête dans le vent là-bas sur le deuxième et j’ai raté environ un 3 ou 4 pieds qui pour passer de penser que j’allais faire un birdie à faire un bogey, je veux dire que c’est évidemment un grand swing « Mais j’ai joué les trous à partir de là exactement comme ils étaient censés être joués. J’ai attrapé trois autres oiselets et ce n’était tout simplement pas assez bon. »

Pourtant, il a terminé premier et deuxième en deux départs depuis le Masters et également premier et deuxième en coups gagnés du tee au vert lors de ces deux sorties. Il pourrait maintenant résister au chelem la semaine prochaine à Tulsa, Oklahoma, parce que le putter (surtout sur les courts) est risqué, mais il va faire une sacrée sortie dans le processus, et, tout comme ce fut le cas cette semaine au TPC Craig Ranch, le meilleur divertissement du sport. Note : A

T3. Hideki Matsuyama (-24) : Ce fut une autre mauvaise fin dans une saison pleine d’eux pour Matsuyama qui a tiré 62 en faisant l’aigle au dernier. Je ne pensais pas que c’était un endroit particulièrement génial pour lui cette semaine en raison de sa qualité sur les parcours difficiles (je ne sais pas si quelqu’un l’a remarqué, mais ce n’était pas un parcours difficile), mais cela pourrait être un signe avant-coureur pour la PGA de la semaine prochaine. à Collines du Sud. Il frappe très bien la balle (quatrième en coups gagnés du tee au green), et la seule chose qui a perturbé une fabuleuse saison à Matsuyama a été une blessure qu’il a subie avant le Masters. En dehors de cela, il a une paire de victoires, un top 15 au Masters et cinq top 10 qui pourraient être ponctués de discorde le week-end prochain à Tulsa. Note : A

T5. Xander Schauffele (-23) : Lorsque Schauffele a terminé son tour final, il était le leader en solo et 100-1 pour remporter le tournoi. Vous ne voyez pas cela très souvent, mais Schauffele est sorti tôt et a laissé tomber un méchant 61 qui l’a propulsé dans le classement mais a malheureusement laissé trop peu de terrain à couvrir pour le reste du peloton alors qu’il était assis dans le club-house. Il a finalement chuté du haut du tableau comme tout le monde le savait, mais ce fut une belle performance de dimanche pour pouvoir participer au championnat PGA de la semaine prochaine à Southern Hills. Note : A-

T5. Justin Thomas (-23) : JT était 2 sur ses sept premiers trous jeudi et 14 derrière la tête avant de jouer les 65 derniers trous en 25 sous pour se mettre en lice. Il n’a pas réussi à revenir en arrière et à reprendre le tournoi dimanche, mais son golf était néanmoins impressionnant après ces sept premiers trous du premier tour. JT n’a pas réussi à profiter de ce qui a été une très bonne semaine de putting au TPC Craig Ranch. , mais il est maintenant en position idéale pour la semaine prochaine pour participer à ce qui serait le deuxième championnat majeur de sa carrière dans un endroit qui valorisera ce qu’il fait le mieux, à savoir frapper des fers imposants dans de minuscules silos. Note : A-

Article précédentDollars contre Score des Celtics: Boston détrône les champions en titre avec la route du match 7 et se dirige vers la finale de la conférence
Article suivantTransfert de Kylian Mbappe: la star du PSG fait allusion à une annonce rapide au milieu des rumeurs du Real Madrid