Accueil Golf Choix de l’US Open 2022, cotes: prédictions d’experts, favoris à gagner sur...

Choix de l’US Open 2022, cotes: prédictions d’experts, favoris à gagner sur le terrain de pari du Country Club

57
0

Alors que l’US Open 2022 approche à grands pas, la question clé que tout le monde se pose est la même dans le monde du  : qui choisissez-vous pour gagner au Country Club de Brookline, dans le Massachusetts ? Avec un champ formidable comprenant la plupart des meilleurs professionnels du monde, le troisième majeur de 2022 devrait être une course épique à partir du premier tour de jeudi alors que l’USGA revient sur ce site pour la première fois depuis 1988.

L’US Open de cette année peut avoir un champ énorme, mais il y a beaucoup d’élan derrière une liste finie de noms pour remporter le championnat national. fait son entrée sur un radiateur après avoir défendu son titre à l’Omnium canadien RBC. Justin Thomas cherche à disputer des tournois majeurs après avoir remporté son deuxième titre de ce type au championnat PGA. Le jeu de Scottie Scheffler s’est refroidi, mais il tente de rejoindre l’air raréfié avec un doublé Masters-US Open. Tout cela sans parler de Jon Rahm qui traîne et de la domination habituelle de Brooks Koepka lors de cet événement où il n’a été battu que par quatre golfeurs, combinés, à l’US Open depuis 2017.

Et puis, bien sûr, il y a l’histoire de Phil Mickelson et . Que faites-vous avec quelques grands noms et plusieurs grands gagnants qui ne jouent pas bien au golf mais qui continuent de faire la une des journaux en entrant dans un championnat majeur ? En l’absence de Tiger Woods, encore plus d’attention que d’habitude sera portée sur Mickelson en particulier cette semaine.

Additionnez tout cela et il semblerait que nous nous attendions à un US Open sauvage plein de rebondissements inattendus, mais aussi de nombreux noms familiers au sommet du classement.

Alors que va-t-il se passer cette semaine à Brookline ? Jetons un coup d’œil à un ensemble complet de prédictions et de choix de nos experts de CBS Sports alors que nous tentons de projeter qui gagnera et ce qui se passera lors du troisième majeur de la saison. Cotes via Caesars Sportsbook.

Choix et pronostics des experts de l’US Open 2022

Kyle Porter, écrivain senior sur le golf

Vainqueur — Justin Thomas (11-1) : Il joue le meilleur golf de sa carrière et a associé une confiance toujours présente que personne au monde n’est meilleur que lui avec une sagesse qui ne peut être atteinte qu’avec l’âge et l’expérience. JT est l’un des trois meilleurs joueurs de fer de la planète, et son putter chaud s’est traduit par des victoires et des quasi-victoires au cours des deux derniers mois. Cela ne va pas changer cette semaine car il tire même avec Jordan Spieth avec trois championnats majeurs en carrière.

Dormeur — Davis Riley (60-1) : Jouant tranquillement sur l’un des meilleurs golfs du monde, le swing de Riley sent bon celui qui pourrait remporter un trophée de l’US Open. Ce qu’il fait de mieux (smash irons) est exactement ce que vous devez faire de mieux dans les grands championnats et en particulier aux US Open. Cinq top 20 consécutifs pour Riley (y compris le championnat PGA) que je m’attends à ce qu’il fasse six.

Top 10 des serrures — Brooks Koepka : Je parie sur l’US Open Brooks au lieu de « reste de l’année » Brooks. Il a terminé 1-1-2-T4 consécutivement à ce tournoi et comprend ses rythmes peut-être mieux que quiconque dans l’histoire. Joue-t-il bien ? Pas vraiment, mais il a raté trois des quatre coupes avant l’US Open de l’année dernière et l’a ensuite presque remporté.

Star qui ne gagnera certainement pas — Dustin Johnson : Les raisons ici sont multiples. La première est qu’il ne joue pas particulièrement bien au golf. Il n’a pas non plus remporté de victoire depuis le Masters 2020 et n’a qu’un seul top 10 dans un événement en partie par coups du PGA Tour jusqu’à présent cette année. De plus, cette semaine a été un tel cirque que même DJ doit le ressentir. Il fait partie des fers de lance de la ligue de golf rivale LIV, et bien que son extérieur semble imperméable, le vacarme est devenu si fort que je ne suis même pas sûr qu’il puisse l’ignorer.

Lire aussi:  Classement LIV Golf à Chicago: Cameron Smith et Dustin Johnson changent de place, restent en tête du peloton au deuxième tour

Prédiction surprise – Duel Thomas et Rory McIlroy dimanche: Je ne sais pas si c’est une surprise que deux des cinq meilleurs golfeurs du monde se battent pour l’un des quatre titres les plus convoités, mais le scénario de rêve (un redux de l’Open canadien du week-end dernier) se joue rarement comme ça . Ce serait la fin parfaite d’une quinzaine de folie dans le monde du golf.

Prédiction de Phil Mickelson – La pertinence est déjà passée cette semaine : Nous avons déjà entendu ce que nous obtiendrons de Mickelson cette semaine. Il ne joue pas bien au golf en ce moment, et il ne va certainement pas se qualifier à l’US Open. Il n’a pas terminé dans le top 25 de ce tournoi depuis qu’il a failli gagner en 2013.

Tour le plus bas : 65 (-5)
Note gagnante : 278 (-2)
Score du vainqueur du dimanche : 70(E)


Patrick McDonald, écrivain de golf

Gagnant — Patrick Cantlay (25-1) : Le record du championnat majeur est médiocre, mais éliminez ses coupes manquées au championnat PGA et au championnat des joueurs, et Cantlay a été incroyable cette année. Au cours de ces 10 départs, il a remporté une victoire, deux défaites en séries éliminatoires, trois top cinq et un autre top 10. J’adore le joueur de l’année en titre du PGA Tour quand nous le plaçons sur un terrain de golf où les prouesses sur le tee seront influentes. dans la détermination du gagnant. Il a le paquet complet, et il est temps pour lui de se débarrasser du singe.

Dormeur — Corey Conners (45-1) : Il a été demi-finaliste à l’US Amateur 2013, ce qui est bien, mais l’état actuel du jeu canadien est fait sur mesure pour un US Open. Précis dès le départ et mortel avec ses fers, Conners a connu une augmentation de ses chiffres en jeu court au cours des trois derniers mois. S’il peut convertir suffisamment de ces arrêts cruciaux de haut en bas, il devrait être là dimanche.

Top 10 des serrures — Shane Lowry : Le premier aperçu de Lowry dans un championnat majeur a été l’US Open 2016 à Oakmont. Depuis lors, je pense que son jeu est parfait pour l’examen le plus sévère du golf. Il est au milieu de certaines des meilleures formes de sa vie, et la constance avec laquelle il frappe les fairways et les greens dans la réglementation lui permettra d’être un facteur au Country Club.

Star qui ne gagnera pas — : La précision n’a pas trop compté lors des récents US Open, mais cette année sera différente. Si cette théorie est fondée, l’Australien aura du mal car il perd régulièrement des coups sur le tee en raison de son caprice avec le driver en main. Smith a disputé les deux premiers tournois majeurs de l’année, donc cela comporte un niveau de risque élevé, mais je pouvais voir le n ° 6 mondial jouer la défense dès le début.

Prédiction surprise – Rory McIlroy rate la coupe: J’ai McIlroy manquant la coupe une fois sur cinq, donc il y a une certaine valeur dans son accessoire si vous choisissez de vous livrer. Le quadruple champion majeur a été finaliste au Masters, leader du premier tour au championnat PGA et tous les signes indiquent qu’il s’empare de la cinquième place au Country Club. Ce fut une semaine épuisante au Canada, et bien que son jeu commence à ressembler à celui de 2014, les défaillances mentales occasionnelles et les imprécisions sur le tee pourraient lui causer des problèmes.

Prédiction de Phil Mickelson – Coupe manquée malgré la réponse positive des fans : Avec deux prises épicées, nous passons maintenant à quelque chose de beaucoup plus fade. La perception autour de Phil n’est pas excellente pour le moment, mais je m’attends à ce que les fans de Boston l’accueillent à bras ouverts – en dehors des chahuteurs occasionnels. Malgré cela, rappelons qu’il s’agit d’un joueur de 52 ans qui n’a joué que trois tours de compétition au cours des quatre derniers mois et a fait preuve d’une rouille considérable à Londres.

Tour le plus bas : 66 (-4)
Note gagnante : 278 (-2)
Score du vainqueur du dimanche : 70(E)

Qui remportera l’US Open et quels longs coups étonneront le monde du golf ? Visitez SportsLine maintenant pour voir le classement projeté et les meilleurs paristous issus du modèle qui a remporté huit tournois majeurs de golf et qui a augmenté de plus de 9 500 $ depuis le redémarrage.


Kyle Boone, écrivain

Vainqueur — Cameron Smith (18-1) : Brookline va exiger précisément ce que Smith peut apporter : un jeu court tueur pour ses greens rapides comme l’éclair et une précision sur les tees pour les nombreux coups aveugles que les golfeurs feront cette semaine. Smith est troisième sur le PGA Tour cette saison en coups gagnés en approche et 11e en coups gagnés avec le putter. S’il joue son jeu, il sera dans le coup, et nous l’avons déjà vu cette saison traîner avec les gros chiens avec des victoires au championnat des joueurs et au Sentry Open ainsi que des classements parmi les cinq premiers au Masters et au RSM Classic. .

Lire aussi:  Classements de golf fantastique du championnat PGA 2022, conseils, choix: Back Scottie Scheffler, mais pas Brooks Koepka

Dormeur — Mito Pereira (55-1) : Avec huit classements parmi les 25 premiers dans 21 événements de la saison, Pereira, 27 ans, prépare tranquillement une année exceptionnelle dans ce qui est en fait sa campagne de recrue. Il a terminé trois fois dans le top 10, dont deux fois lors de ses trois dernières sorties. L’un d’entre eux s’est terminé par un chagrin d’amour, alors qu’il tenait la tête en marchant jusqu’au trou n ° 72 du championnat PGA avant d’abandonner la tête grâce à un entraînement raté. Néanmoins, Pereira est un nom qui pourrait – mais ne devrait pas être – négligé cette semaine compte tenu de son jeu jusqu’à présent. À 55-1, il se qualifie comme l’un des prétendants les plus capables de l’outsider dans le peloton de l’US Open de cette année.

Top 10 des serrures — Rory McIlroy : On dirait que cette semaine se prépare pour être un couronnement de Rory. En plus d’une victoire à l’Omnium canadien le week-end dernier, il s’est classé parmi les 10 premiers à trois de ses quatre derniers événements : le Masters, le championnat Wells Fargo et le championnat PGA. À ce stade, ce n’est pas un coup de chance : McIlroy a trouvé sa forme et frappe au bon moment. Il est le favori pour une raison cette semaine et terminer dans le top 10 devrait être le plancher.

Star qui ne gagnera certainement pas — Dustin Johnson : Si vous n’avez pas entendu parler de l’actualité ces derniers temps, DJ ces jours-ci peut être un peu, eh bien, distrait. Il est devenu le premier domino majeur à rejoindre le circuit LIV Golf pour 125 millions de dollars, et il a par la suite retiré son adhésion au PGA Tour. Il se passe beaucoup de choses dans son monde. Sur le parcours, il y a des raisons de penser que l’ancien numéro 1 mondial ne gagnera pas. J’ai terminé à six coups du leader lors du premier événement de LIV, qui comportait un peloton faible. Et dans la saison du PGA Tour, il a manqué plus de coupes que de top 10 cette année.

Prédiction surprise – Sam Burns termine dans le top cinq : Burns a une fiche de 25-1 pour gagner directement. Ne détestez pas du tout ces cotes, mais un top cinq est un pari beaucoup plus sûr. Depuis sa victoire au Valspar Championship en mars, il a terminé deux fois parmi les cinq premiers et une autre victoire (au Charles Schwab il y a deux semaines). Il entre également en fin de semaine avec un T4 à l’Omnium canadien où il a pu s’accrocher à Thomas, Shane Lowry et Scottie Scheffler.

Prédiction de Phil Mickelson – Coupe manquée : Lefty a tiré 10 en trois manches le week-end dernier, sa première action compétitive depuis une interruption de plusieurs mois qui a commencé en février. Il n’y a aucune raison de s’attendre à ce qu’il fasse autre chose que de rater la coupe. Avant même son absence, il a raté des coupures lors de ses deux dernières sorties. Il est loin de retrouver la même forme qui l’a aidé à remporter le championnat de la PGA de manière époustouflante il y a un an.

Tour le plus bas : 64 (-6)
Note gagnante : 267 (-13)
Score du vainqueur du dimanche : 68 (-2)

Article précédentAllemand contre Italie: Die Mannschaft pourrait être une véritable menace pour la Coupe du monde, Azzurri a besoin de patience pour bien reconstruire
Article suivantLe Costa Rica complète la composition de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 après une courte victoire de la Nouvelle-Zélande à Doha