Accueil Football Timothy Weah s’ouvre sur les difficultés de Lille avant le match de...

Timothy Weah s’ouvre sur les difficultés de Lille avant le match de Ligue des champions de Chelsea: « Ça ne clique tout simplement pas »

102
0

Lille OSC se rendra mardi à Stamford Bridge pour leur huitième de finale aller de l’UEFA Champions League avec les tenants du titre Chelsea (regardez toute l’action sur CBS et Paramount +) qui verra Timothy Weah affronter des visages familiers tels que Christian Pulisic, Thiago Silva et Thomas Tuchel.

La star de l’USMNT a parlé en exclusivité à CBS Sports avant le match de la difficile défense du titre de Ligue 1 du LOSC et de la bouffée d’air frais qui a été la campagne UCL des Dogues ce trimestre et les oppose maintenant aux géants londoniens.

« Nous sommes assis au milieu de la table, donc cela a été difficile », a déclaré Weah à propos de cette saison qui voit Lille occuper la 11e place et à trois points de l’Europe. « Beaucoup de changements ont été apportés, et ça n’a pas encore cliqué pour nous. Chaque équipe a des hauts et des bas et notre haut remportait le championnat la saison dernière. Il y avait tellement d’attentes et nous voulions rebondir cette année, mais ça n’a pas fonctionné comme ça. En tant qu’équipe, je pense que nous le gérons bien. Ça ne clique tout simplement pas et c’est très visible. »

Les hommes de Jocelyn Gourvennec sont les champions en titre partout où ils vont en France et Weah pense que cela se voit dans les performances de chaque adversaire contre eux mais qu’il y a aussi un élément de malchance et que leur forme s’améliorera.

« Lorsque vous êtes champion en titre, l’équipe va sortir et vouloir vous battre », a déclaré le joueur de 21 ans. « Je sens juste que cette année a été difficile, et nous n’obtenons tout simplement pas les résultats que nous souhaitons. Nous traversons juste une période difficile et c’est mieux maintenant que plus tard. Nous devons juste comprendre et trouver notre chemin en dehors de ça. »

L’un des faits saillants d’une campagne jonchée de frustration jusqu’à présent a été la qualification inattendue de Lille pour la phase à élimination directe après avoir quitté un groupe qui comprenait Séville, Red Bull Salzburg et VfL Wolfsburg.

« Cela n’a pas été parfait, mais il y a eu beaucoup de points positifs, comme atteindre le tour suivant pour la première fois de l’histoire du club, ce qui est formidable », a déclaré Weah à CBS. « J’ai senti que nous avions joué de bons matchs contre Séville et Salzbourg. Ce fut une expérience intéressante et formidable pour moi et que je n’oublierai jamais. Je suis sûr que beaucoup de garçons n’oublieront jamais le moment où nous avons fait le tour suivant. Beaucoup de points positifs, quelques points négatifs, mais surtout des points positifs. Nous avons hâte de jouer à Stamford Bridge. »

Lire aussi:  Atlético Madrid vs. Score de Manchester United, notes: Anthony Elanga, les Red Devils sauvent le tirage au sort de la Ligue des champions

Envie d’encore plus de couverture du jeu mondial ? Écoutez ci-dessous et suivez Quel but! Un podcast de football quotidien de CBS où nous vous emmenons au-delà du terrain et dans le monde entier pour des commentaires, des aperçus, des récapitulatifs et plus encore.

Les chances sont solides contre Weah et ses coéquipiers du LOSC en milieu de semaine, mais cela ne signifie pas qu’ils abandonneront tout espoir de créer la surprise avant même de se rendre sur le terrain du pont de Stamford mardi.

« C’est toujours bien d’avoir l’état d’esprit de vouloir gagner chaque match », a déclaré l’ancien joueur du Paris Saint-Germain et du Celtic. « Avec nous contre les précédents champions, je pense qu’il est toujours bon d’avoir l’état d’esprit d’aller après le mais aussi de rester humble et de jouer notre jeu. Les soirées de la Ligue des champions sont très différentes des matchs de championnat, et j’espère que nous viendrons et exécuter comme nous le voulons. Nous sommes tous confiants et nous allons le faire étape par étape et voir ce qui se passe dans le jeu. « 

Lille a eu la malchance de voir exactement le même tirage les deux fois lorsque les huitièmes de finale ont été refondus en raison d’une erreur informatique avec le tirage au sort, mais Weah l’aborde avec philosophie et recherche la doublure argentée potentielle d’une tâche aussi difficile.

« On pourrait dire que c’est juste le destin car nous avons tiré la première fois, puis nous les avons tirés à nouveau la seconde », a-t-il déclaré. « Nous sommes destinés à jouer à Chelsea et à acquérir cette expérience. Je pense que le football de la Ligue des champions est ce dont il s’agit – jouer contre de grandes équipes, voir la qualité des autres joueurs et atteindre ce niveau. Cela va être une grande expérience pour nous en tant qu’équipe et personnellement, c’est quelque chose que j’attendais avec impatience toute ma vie. Le Chelsea, le Barcelone, le Real Madrid et le PSG – c’est amusant et une expérience formidable. »

Pour Weah, la Ligue des champions est une pause bienvenue dans la saison exigeante de la Ligue 1 qui fait des ravages physiquement et mentalement et peut donc être impitoyable – surtout lorsque vous recherchez une forme.

« En Ligue 1, vous savez ce que vous obtenez et c’est l’agressivité et les gars physiques », a déclaré l’attaquant né à New City. « En Ligue des champions, c’est une question de tactique et de chance. L’UCL est super prestigieuse et apporte un type d’énergie différent quand vous entendez cette chanson. La Ligue des champions est différente des matchs de championnat et les deux équipes seront au sommet de leur art. à l’UCL. »

Lire aussi:  Neymar en MLS : le commissaire Don Garber a "insulté" la star du PSG en disant qu'il aimerait les "trois mois de vacances"

Que ce soit au niveau national ou sur le continent, ce mandat a été frustrant pour Weah en raison de problèmes de forme créés par des blessures, un nouvel entraîneur, une équipe en transition et une compétition en attaque que Jonathan David dirige pour les Nordistes.

« Cette saison a été lente, mais je la prends jour après jour et étape par étape », a-t-il déclaré. « En tant qu’attaquant, vous voulez marquer ou aider tout le temps, mais parfois cela ne se produit tout simplement pas. Je traverse une de ces saisons où je ne marque tout simplement pas, mais je garderai mon moral et mon esprit d’équipe élevés. Chaque fois que je serai là-bas , je me donne à 100% et je fais ce que je peux. Quand je suis avec l’USMNT, cependant, je me sens un peu plus à l’aise et je suis dans mon espace heureux quand là-bas. C’est juste une expérience d’apprentissage et je dois continuer et combattez-le. »

En ce qui concerne les différences entre Gourvennec et le patron vainqueur de la Ligue 1 Christophe Galtier qui joue maintenant son métier avec l’OGC Nice en pleine ascension, Weah note les deux mais estime que le premier n’a pas eu de chance cette saison.

« Ce sont deux entraîneurs différents avec deux styles différents, deux parcours différents et ils étaient tous les deux deux joueurs différents », a déclaré Weah à propos de la paire française. « Je pense qu’ils sont tous les deux d’excellents entraîneurs et qu’ils apportent tous les deux quelque chose à la table. Nous avons eu une année si réussie que c’est un peu difficile maintenant, mais notre entraîneur actuel est un gars et un entraîneur formidables – j’adore jouer pour lui. Ce n’est tout simplement pas le déclic comme il se doit en ce moment. »

Enfin, au sujet du prolifique David, Weah se réjouit pour son ami proche que les choses se passent si bien devant le but et que le champion canadien ne soit le deuxième que derrière Wissam Ben Yedder pour les buts en Ligue 1 avec 12 buts seuls en France. topflight ainsi que ses trois en Ligue des champions.

« Jonathan est notre renard dans la surface et l’un des meilleurs attaquants », a-t-il déclaré. « J’adore jouer avec Jonathan. Il est toujours au bon endroit au bon moment et sa confiance est super élevée en ce moment. Vous pouvez le voir marquer des buts ici et c’est aussi le joueur principal du Canada. Je suis content pour lui, il est l’un de mes meilleurs amis dans l’équipe et j’adore le voir réussir. »

Article précédentUSWNT et US Soccer parviennent à un accord sur l’égalité de rémunération de 24 millions de dollars ; Rapinoe dit que « la justice vient à la prochaine génération »
Article suivantKoni De Winter de la Juventus sur le fait d’être le plus jeune titulaire du club en Ligue des champions, d’apprendre des légendes, et plus encore