Accueil Football Lyon et le Paris FC expulsés de la Coupe de France après...

Lyon et le Paris FC expulsés de la Coupe de France après l’agitation des supporters en huitièmes de finale

104
0
lyon-paris-fc.png
Getty Images

L’agitation de la foule qui a entraîné l’abandon des huitièmes de finale de Coupe de France du Paris FC et de l’Olympique Lyonnais à la mi-temps plus tôt ce mois-ci en raison de la violence des supporters a entraîné l’expulsion des deux clubs du tournoi de cette saison.

Les affrontements entre les participants, l’empiètement sur le terrain et le lancement de feux d’artifice ont signifié que le match nul a été abandonné à 1-1 le 17 décembre. Les deux présidents de club ont pointé du doigt les deux présidents de club après le match après que les fans indésirables et la sécurité à domicile terne ont été remis en question. au Stade Charléty à Paris.

Après une réunion de la Fédération française de football (FFF), le Paris FC (une équipe de Ligue 2) a été condamné à une amende d’environ 11 500 dollars et contraint de jouer cinq matches à l’extérieur du Stade Charlety, tandis que Lyon de Ligue 1 a été frappé d’une amende de près de 60 000 dollars. En plus de cela, Lyon a eu des supporters à l’extérieur interdits dans les compétitions de la FFF et de la Ligue de football professionnel (LFP) (Ligue 1) jusqu’à la fin de la saison et ne peut désormais être suivi qu’à l’extérieur en UEFA Europa League.

Lire aussi:  Adversaires de la Coupe du Monde de la FIFA USMNT 2022: ce qu'il faut savoir sur l'Angleterre, l'Iran et le Pays de Galles, l'Écosse ou l'Ukraine

De plus, Lyon a désormais une peine avec sursis qui pèse sur lui pour l’édition 2022-23 de la Coupe de France avec toute récidive entraînant cette sanction avec pression sur le gouvernement pour renforcer davantage les pouvoirs de la LFP en matière de sanctions.

Lyon et l’OGC Nice ont déjà perdu des points en Ligue 1 cette saison en raison de la violence des supporters. Nice, qui devait affronter soit le Paris FC, soit l’OL en 16es de finale de Coupe de France, recevra désormais logiquement un laissez-passer. Lyon, quant à lui, paie également la facture pour payer les dégâts du Stade Charlety.

Les stades à travers la France ne peuvent accueillir que des foules allant jusqu’à 5 000 spectateurs au cours des prochaines semaines, car le gouvernement français cherche à limiter la propagation de la variante omicron de COVID-19, qui ravage actuellement la liste des matchs festifs de la Premier League.

Lire aussi:  Serie A : l'AC Milan et le Napoli donnent l'avantage à l'Inter Milan dans la course au Scudetto ; La Roma de José Mourinho s'impose à nouveau

Article précédentDéfaite de la Coupe EFL de Tottenham vs. Chelsea met en évidence les besoins de transfert des Spurs
Article suivantCarte de combat Bellator 274 : Neiman Gracie vs. Logan Stormey prêt pour la confrontation des poids welters en février