Accueil Football Ligue 1 : la victoire de Lyon à Marseille ouvre la porte...

Ligue 1 : la victoire de Lyon à Marseille ouvre la porte à une poussée européenne tardive

53
0

L’Olympique Lyonnais peut encore rêver de football européen la saison prochaine après qu’une superbe victoire 3-0 à l’extérieur contre l’Olympique de Marseille l’a ramené à moins de cinq points de l’OGC Nice, cinquième de Ligue 1. Avec trois matches à jouer, l’OM a également concédé du terrain en retard au Stade Rennais dans la course à la deuxième place du championnat de France.

Les buts en seconde période de Castello Lukeba, Moussa Dembele et Karl Toko Ekambi ont produit une victoire impressionnante au Stade Vélodrome dimanche soir pour les hommes de Peter Bosz. Dembele a mis en place le premier avant de marquer le deuxième sur une passe décisive de Malo Gusto et Tete a posé le troisième pour Toko Ekambi.

Bien que l’arbitre Antony Gautier fasse l’objet de critiques en raison de certaines décisions douteuses, on ne peut guère douter de la nature impressionnante de la solide deuxième 45e de l’OL. Ce qui le rend si surprenant, c’est la mauvaise campagne que les Gones ont subie dans le cadre de leur récent déclin.

Bosz a eu du mal à imposer ses idées au Groupama Stadium cette saison au milieu d’une lutte de pouvoir en coulisses. La légende du club et ancien directeur sportif Juninho Pernambucano a déjà marché tandis que le président Jean-Michel Aulas était en désaccord avec les supporters après le chagrin d’amour de l’UEFA Europa League vs. Westham.

Lire aussi:  Paramount + REGARDER: Atletico Madrid-Man City L'Atletico Madrid peut-il renverser un déficit d'un but et étourdir Man City?

Le départ de Bruno Guimaraes à la mi-saison pour Newcastle United n’a pas aidé, même s’il a financé l’arrivée de Romain Faivre et le retour de Tanguy Ndombele. Ceci, cependant, est pour un club qui a passé la saison 2020-21 hors d’Europe – une première depuis 1996-97 – juste après une demi-finale de l’UEFA Champions League.

Les problèmes de Lyon ne sont pas récents, et cet ancien pilier du football français n’a pas remporté de trophée majeur depuis la Coupe de France 2012. La Ligue Europa de cette saison était une chance en or de mettre fin à cette sécheresse, mais West Ham United a éteint ces espoirs de laisser l’OL face à une relative obscurité.

De toute évidence, la pourriture s’était installée suffisamment pour que des partenaires de longue date couvrant des décennies aient décidé de l’appeler un jour, ce qui a forcé Aulas à rechercher de nouveaux investisseurs pour environ 40% des actions du club. Une deuxième campagne sur trois sans football continental serait impensable pour ce fier club.

Ce n’est pas tout pessimiste, cependant. L’académie de Lyon est plus fertile que jamais avec Lukeba marquant le premier match à Marseille et Gusto mettant en place Dembele avec les deux récents diplômés ainsi que Bradley Barcola. Houssem Aouar et Anthony Lopes sont aussi des produits de l’OL.

Lire aussi:  Entraîneur de Watford : le nouveau patron Roy Hodgson peut-il faire un allié de son plus grand ennemi ?

La production de talents a rarement été un problème, cependant. Le problème de ces derniers temps pour les septuples champions de France a été de garder les meilleurs diplômés avec Nice pinçant Amine Gouiri, Melvin Bard, Myziane Maolida et menaçant de le faire à nouveau avec Rayan Cherki cet été.

En termes simples, Lyon ne peut pas se permettre de ne pas atteindre l’Europe à nouveau et cette victoire inattendue à Marseille leur offre une chance tardive de la sécuriser à nouveau cette saison. Cela pourrait leur permettre de se reconstruire autour des absents Maxence Caqueret, Lukeba, Gusto et Barcola.

S’ils échouent d’ici la fin de la saison, le pire pourrait s’en suivre pour les géants d’Auvergne-Rhône-Alpes et leurs fans en mal de succès. Le FC Metz, le FC Nantes et le Clermont Foot 63 sont des matches de rodage raisonnablement favorables sur lesquels les hommes de Bosz doivent désormais capitaliser.

Article précédentPrédictions NBA: choix d’experts pour le deuxième tour des éliminatoires de la NBA, y compris les Celtics et Heat progressant dans l’Est
Article suivantZach LaVine dit qu’il prévoit « de profiter de la liberté d’action » après la fin de la saison des Bulls au premier tour