Accueil Football La Premier League modifie les règles de report du COVID-19 après le...

La Premier League modifie les règles de report du COVID-19 après le tollé du report d’Arsenal à Tottenham

103
0

Les clubs de Premier League devront désormais avoir quatre cas positifs de COVID-19 au sein de leur équipe s’ils veulent obtenir un report d’un match lié au virus, a annoncé la ligue.

Cette décision intervient après un tollé ces dernières semaines alors que les clubs et les supporters ont commencé à croire que les adversaires manipulaient les protocoles tels qu’ils étaient. À l’époque, la Premier League accordait des demandes de report à tout club qui pouvait prouver qu’il n’avait pas 13 joueurs de champ seniors et un gardien de but à leur disposition.

Cela a conduit à l’annulation de matchs en raison de blessures et par la suite à l’indisponibilité des joueurs en raison de leur implication dans la Coupe d’Afrique des Nations. Il y a eu un tollé général quand Arsenal a été autorisé à reporter son match contre Tottenham parce qu’il ne remplissait pas les critères de la ligue; un seul de leurs absents (Martin Odegaard) était dû à un cas de COVID-19.

L’espace étant nécessaire sur la liste des matches pour 19 matches non encore programmés, les clubs ont tenu à resserrer les exigences de report plutôt que de risquer une fin chaotique de la saison, les événements entourant le derby du nord de Londres se révélant être le catalyseur d’un accord.

Lire aussi:  Watford contre Prédiction de Norwich City, cotes: un expert révèle les choix de la Premier League anglaise, les meilleurs paris pour le 21 janvier

Le nouveau règlement entrera en vigueur à temps pour le match entre Burnley et Watford le 5 février, un match qui a été reporté à deux reprises car omicron a frappé le Royaume-Uni pendant les mois d’hiver.

Envie d’encore plus de couverture du jeu mondial ? Écoutez ci-dessous et suivez Quel but! Un podcast de football quotidien de CBS où nous vous emmenons au-delà du terrain et dans le monde entier pour des commentaires, des aperçus, des récapitulatifs et plus encore.

La Premier League a déclaré dans un communiqué: « Suite à une réunion de club aujourd’hui, les directives de report de match COVID-19 de la Premier League ont été mises à jour pour inclure un seuil d’impact COVID-19. Désormais, si un club demande à reporter un match sur le en raison d’un nombre insuffisant de joueurs en raison du COVID-19, ils doivent avoir un minimum de quatre cas positifs au sein de leur équipe.

« Tout au long de la pandémie, la Premier League a adapté ses directives en réponse à la situation de santé publique plus large. Les directives ont été mises à jour pour la dernière fois en décembre en réponse à l’émergence de la variante omicron. Les règles et directives de report de la Ligue sont conçues pour protéger le bien-être des joueurs et du staff, tout en préservant l’intégrité sportive de la compétition et la qualité des effectifs disputant les matches de championnat. »

Lire aussi:  L'Angel City FC remporte le premier match de la saison régulière de la NWSL devant une foule étoilée et festive à Los Angeles

Le communiqué a également confirmé que la ligue avait l’intention de mettre fin aux « mesures d’urgence » qu’elle applique depuis la mi-décembre. Ces étapes supplémentaires – qui incluent le port de masque, des tests plus fréquents et la limitation du temps de traitement – seront revues chaque semaine avec l’intention qu’elles expirent fin février au plus tard.

Lundi, la Premier League a annoncé que pour la semaine se terminant le 23 janvier, il y avait eu 16 cas positifs sur 6 221 tests. Cela a marqué la quatrième semaine consécutive au cours de laquelle les chiffres de COVID-19 ont diminué dans l’ensemble des 20 clubs.

Article précédentCotes ouvertes de l’assurance des agriculteurs 2022, champ: choix surprenants de la PGA, prédictions du modèle appelé 7 majors
Article suivantLe superbe jeu à quatre points de Luke Kennard couronne la victoire record de 35 points des Clippers contre les Wizards