Accueil Football Épidémie de Tottenham COVID-19: l’équipe d’Antonio Conte a « peur » alors que les...

Épidémie de Tottenham COVID-19: l’équipe d’Antonio Conte a « peur » alors que les cas augmentent, les matchs à venir sont incertains

22
0

Un Antonio Conte visiblement inquiet a déclaré que lui et son équipe de Tottenham avaient peur d’entrer au travail alors qu’une épidémie de COVID-19 déchirait l’équipe.

Huit joueurs et cinq membres du personnel ont été testés positifs pour COVID-19, Conte révélant qu’il y a eu des augmentations quotidiennes de ce décompte. Les Spurs devraient demander le report de leur match de Premier League contre Brighton dimanche, mais ils pourraient être obligés de jouer jeudi le choc de l’Europa Conference League avec Rennes. S’ils sont en mesure de nommer une équipe de 13 joueurs seniors de leur liste A, dont un gardien de but, les règlements de l’UEFA dictent qu’ils doivent remplir le match.

Conte n’a pas précisé si le match de demain contre Rennes se déroulerait, mais a clairement indiqué son souci non seulement de respecter les matches, mais aussi de la sécurité des joueurs et du personnel. Il a ensuite ajouté que Tottenham disposait de 11 joueurs (MISE À JOUR : match Spurs Europa Conference League a été reporté).

Envie d’encore plus de couverture du jeu mondial ? Écoutez ci-dessous et suivez Quel but! Un podcast de football quotidien de CBS où nous vous emmenons au-delà du terrain et dans le monde entier pour des commentaires, des aperçus, des récapitulatifs et plus encore.

« Le problème, c’est que chaque jour nous avons des gens avec le COVID, des gens qui hier n’étaient pas positifs aujourd’hui et nous continuons à avoir des contacts avec des gens que nous pensons négatifs mais qui le lendemain sont devenus positifs », a-t-il déclaré. « Je pense que c’est un problème sérieux.

« La situation est grave. Chaque jour, nous avons un positif. Aujourd’hui, un joueur et un membre du staff. Je pense que le pire est que nous ne savons pas et nous continuons à avoir des contacts avec les gens. Bien sûr, ce n’est pas un bonne situation. On a eu une séance d’entraînement, on a préparé le match contre Rennes mais c’est très difficile à affronter. A la fin de la séance d’entraînement aujourd’hui, encore une fois, un joueur positif. Un autre membre du staff est positif.

« Demain, qui ? Moi ? Un autre joueur ? Un autre membre du staff ? On continue comme ça.

« Ce n’est pas une bonne chose pour moi, nos fans, pour tout le football. »

Le report du match de dimanche sera à la discrétion de la Premier League. Cependant le règlement de l’UEFA est clair sur les circonstances dans lesquelles ils doivent remplir leur match face à Rennes. À moins que les Spurs n’aient « moins de 13 joueurs inscrits sur la liste A ou qu’aucun gardien de but inscrit ne soit disponible », ils doivent jouer.

« Je n’ai pas à envoyer de message à qui que ce soit », a déclaré Conte. « La situation est très claire. Chaque jour, nous avons des contacts avec des personnes qui sont faussement négatives et deviennent positives et tout le monde a un peu peur. Nous avons de la famille. Pourquoi dois-je prendre ce risque ? Demain, qui ? Mieux vaut moi qu’un joueur à coup sûr.

« Ce n’est pas bien pour tout le monde parce que nous avons de la famille et nous avons des contacts avec notre famille quand nous rentrons à la maison. C’est dommage qu’aujourd’hui lors de la conférence de presse, je doive parler d’une situation différente et pas de football… Aujourd’hui pour parler de le football est impossible. Cette situation m’a bouleversé. Je pense que la situation est grave. Il y a une grosse infection. Maintenant, c’est sûr, nous avons un peu peur. Demain, nous ne savons pas ce qui va se passer. »

Conte a terminé sa conférence de presse après seulement cinq questions, notant que ses joueurs et son personnel étaient entrés en contact avec des joueurs qui seraient ensuite testés positifs.

« Aujourd’hui, nous avons préparé le match avec un joueur qui devrait jouer, nous avons terminé la séance d’entraînement et ce joueur était positif », a ajouté Conte. « La situation est tellement étrange et incroyable qu’il est impossible de parler de football. Cela me bouleverse à coup sûr. Je suis ici pour parler de football, de mes joueurs, de l’atmosphère que nous voulons voir demain. Au lieu de cela, nous parlons de personnes qui ont le COVID. »

En termes purement pratiques, le fait de nettoyer le match de Brighton de leur calendrier ajoute aux complexités auxquelles sont confrontés les Spurs autour de leur liste de rencontres. Le voyage du week-end dernier à Burnley avait déjà été reporté en raison de chutes de neige dans le Lancashire; si leur demande aboutit, Tottenham aura disputé deux matchs de Premier League de moins que presque toutes les autres équipes.

Il n’y a certainement pas de fenêtre immédiate dans laquelle jouer l’un ou l’autre des matchs. Jeudi apporte un voyage à Leicester City avant d’accueillir Liverpool en Premier League dimanche. Après cela vient un quart de finale de la Coupe EFL contre West Ham United et l’embardée dans la liste mouvementée des matches de Noël du football anglais.

Si le conseil d’administration de la Premier League donne son feu vert à la demande de Tottenham, ce sera le premier match déplacé de la saison 2021-22 en raison de COVID-19, reflétant la peur croissante autour de la variante Omicron au Royaume-Uni. Le match d’ouverture de la saison entre Brentford et Arsenal a été brièvement mis en doute en raison d’une épidémie tardive dans le camp de ce dernier qui a frappé quatre joueurs. Cependant, aucune demande formelle n’a jamais été soumise, après que la Premier League ait clairement fait part de sa réticence à voir le premier match devant un stade plein pendant près de 18 mois tomber à cause du coronavirus.

Plus tôt cette semaine, la Premier League a confirmé que du lundi au dimanche de la semaine dernière, il y avait eu 12 positifs de 3 154 joueurs et membres du personnel du club.

Article précédentRésultats de la Ligue Europa et de la Ligue de conférence Europa, tour d’horizon: Tottenham absent, West Ham continue de dominer
Article suivantLigue 1 : Monaco en force avant le choc face au Paris Saint-Germain