Accueil Football Chelsea contre. Lille score, notes: Kai Havertz, Christian Pulisic placent les...

Chelsea contre. Lille score, notes: Kai Havertz, Christian Pulisic placent les détenteurs de la Ligue des champions en charge de l’égalité

168
0

LONDRES – Kai Havertz et Christian Pulisic ont renvoyé Chelsea vers les quarts de finale de la Ligue des champions alors que les titulaires ont perdu 2-0 contre les champions de France Lille.

Dans un match caractérisé par la résilience de la défense de Chelsea, l’équipe de Thomas Tuchel a profité des occasions qu’elle s’est forgée à l’autre bout. Havertz a frappé tôt pour renvoyer les hôtes en tête qu’ils sont si habiles à défendre avant que Pulisic ne termine un contre en deuxième mi-temps pour mettre les Blues aux commandes de ce huitième de finale.

Sélectionné devant Romelu Lukaku, il n’a pas fallu longtemps à Havertz pour justifier la décision de Thomas Tuchel. S’étant déjà retrouvé dans deux excellentes positions de tir au cours des huit premières minutes, il s’est élevé le plus haut pour frapper le corner de Hakim Ziyech depuis la gauche, le ballon rebondissant dans le gazon et laissant le gardien lillois Leo Jardim bloqué.

Pendant un certain temps, l’équipe française a semblé bercée par l’occasion, mais au fur et à mesure que la première mi-temps avançait, elle est devenue plus affirmée dans son attaque, Renato Sanches tirant les ficelles au milieu de terrain tandis que Jonathan Bamba a donné des nuits blanches à Marcos Alonso. Cependant, cela ne s’est pas tout à fait traduit par une grande pression sur le but d’Edouard Mendy, les implications les plus notables pour lui étant de balayer lorsqu’une passe a été jouée derrière la défense des Blues.

Pendant ce temps, Chelsea a continué à menacer sur le comptoir, ramassant des balles perdues et conduisant sur le terrain. Quand c’est N’Golo Kante qui fait cela, il peut être difficile de l’arrêter, comme il l’a prouvé lorsqu’il a glissé une passe derrière Pulisic pour marquer son quatrième but de la saison pour Chelsea.

En fin de compte, il s’agissait d’une performance extrêmement évocatrice de celles qui avaient remporté Chelsea ce tournoi l’an dernier, pas toujours la plus vivifiante esthétiquement mais celle où l’opposition était réduite à des coups de pot de loin et la transition s’est avérée être l’arme décisive pour les champions d’Europe. Ils se rendront en France le mois prochain (en direct sur Paramount +) favoris encore plus forts pour atteindre les quarts de finale; répétez cette performance dans les semaines à venir et ils se retrouveront sûrement à la fin commerciale de la Ligue des champions.

Lire aussi:  Grenade contre. Prédiction de Cadix, cotes: un expert du football révèle les choix de la Liga, les meilleurs paris pour le 28 février 2022

Voyons maintenant quelques notes.

cotes de chelsea

patate douce minutes Comment ont-ils fait ? Notation

(GK) Edouard Mendy

90 Bien qu’aucun des tirs n’ait particulièrement testé Mendy, il a effectué un balayage impressionnant lorsque Renato Sanches a lancé une passe dangereuse derrière la ligne de fond de Chelsea. Sa contribution la plus notable pourrait bien avoir été lorsqu’il a glissé en prenant un coup franc, mais un coéquipier a éclairci. 6

(DEF) Andreas Christensen

90 Il s’est installé dans un schéma solide de pulvérisation du ballon au milieu de terrain dès le début d’une performance qui n’était pas à distance voyante mais était parfaitement efficace. 7

(DEF) Thiago Silva

90 Il y a eu plus de quelques instants où le vétéran de Silva a été nécessaire pour réprimer les dangereuses attaques lilloises. Ancrer la ligne de fond lui convient parfaitement et il a intimidé Jonathan David dans les airs tout le match. 8

(DEF)Antonio Rudiger

90 Souvent, celui qui mobilisait les arrières latéraux pour se remettre en position, à part une première tranche qui a franchi de justesse sa propre barre transversale, Rudiger ne s’est pas trompé de pied dans une performance solide où on ne lui demandait pas grand-chose. 7

(DEF) César Azpilicueta

90 Une performance disciplinée du capitaine, qui a contribué aux deux bouts, notamment en mettant le ballon sur une plaque pour que Havertz tire plus tôt. Son positionnement lui a parfois valu la colère de Tuchel et Rudiger mais aux moments les plus cruciaux, Azpilicueta avait tendance à être là où il était nécessaire. 6

(MID) N’Golo Kanté

90 C’est Kante en Ligue des champions, vous savez au moins que vous obtenez une très bonne performance ici. Ses jambes magnétiques ont continué à fouetter le ballon des milieux de terrain lillois avant de commencer à porter le ballon sur le terrain, culminant avec sa passe décisive pour Pulisic. 8

(MID) Mateo Kovacic

cinquante Il a terminé le match tôt avec l’un de ces scores de boîte classiques de Kovacic, 96% de ses passes complétées, un taux de réussite de 100% dans ses dribbles et passes dans le tiers offensif et quelques récupérations de balle. C’était d’autant plus impressionnant qu’il était clairement gêné et sortit en début de seconde mi-temps. 7

(DEF) Marcos Alonso

80 Le roulement qu’il a obtenu de Thomas Tuchel en première mi-temps était bien mérité, Alonso ne pouvait tout simplement pas faire face à la torréfaction qu’il recevait sur la gauche de Chelsea de Bamba en particulier. Lorsque cela est contrebalancé par très peu d’avancées, il est facile de comprendre pourquoi il a du mal à rester dans les bons livres de son manager. 5

(AV) Hakim Ziyech

59 ⚽ 8′ Même s’il n’était pas à son meilleur, il y avait un fanfaron qui émanait de Ziyech dès son premier contact. Il cherchait toujours à travailler un angle pour un tir, parfois au détriment de ses coéquipiers, mais cela a gardé Lille sur ses gardes jusqu’à ce qu’il boitille à l’heure. 6

(AV) Kai Havertz

90 Dès le départ, il a simplement semblé être mieux adapté au rôle d’avant-centre, entraînant la défense lilloise dans des endroits qu’elle ne voulait pas occuper avant de filer derrière. Il n’était pas aussi influent que le match avançait, mais il avait déjà eu un impact démesuré. 7

(AV) Christian Pulisic

80 ⚽ 63′ Pendant longtemps, cela ressemblait à un jeu Pulisic frustrant et familier, plein d’éclairs lumineux comme deux dribbles au début de la seconde mi-temps, mais sans cette contribution qui fait la une des journaux. Puis vint le but, juste son quatrième de la saison en club, pris avec élégance et à un moment décisif. 7
substituts remplacé Comment ont-ils fait ? Notation

(Moins de 1 an) Ruben Loftus-Cheek

Kovacic, 51′ Le meilleur compliment que l’on puisse lui faire est qu’il n’y a pas eu de grande chute dans le milieu de terrain de Chelsea lorsqu’il a remplacé le Kovacic en forme. Prenant toujours le ballon au tournant, il a aidé Chelsea à progresser sur le terrain mais a reçu un carton jaune pour une faute maladroite en fin de match. 6

(Moins de 2 ans) Saul Niguez

Ziech, 60′ Une seule de ses 11 premières passes n’a pas réussi à trouver son homme dans une solide performance de Saul. 6

(Sous 3) Timo Werner

Pulisic, 81′ A eu peu d’impact sur le jeu dans sa brève apparition. 5
(Moins de 4 ans) Malang Sarr Alonso, 81′ Un autre qui n’a pas vraiment contribué aux phases finales. 5
Directeur Sous-marins utilisés Comment le gérant a-t-il fait ? Notation
Thomas Tuche 4 Il ne s’est peut-être pas amusé en offrant un commentaire tonitruant depuis la ligne de touche, mais à plein temps, Tuchel pouvait réfléchir à un travail bien fait, notamment parce que son pari de sélection avait porté ses fruits avec une performance impressionnante de Havertz. 7
Lire aussi:  Points à retenir de la Premier League : Harry Kane de Tottenham franchit une étape importante ; Croisière Arsenal ; Fulham et Everton marquent en retard

Pour les notes des joueurs de Lille, cliquez ici.

Article précédentFantasy Basketball Week 19: la date de retour de Ben Simmons met en lumière l’actualité de mardi et voici ce qu’il faut savoir
Article suivantNotes des joueurs lillois vs. Chelsea: le club français est vide lors du déplacement de la Ligue des champions à Londres