Accueil Basket REGARDEZ : Thunder vs. Le match des Grizzlies a été retardé...

REGARDEZ : Thunder vs. Le match des Grizzlies a été retardé car les deux équipes portaient des uniformes blancs

37
0

Le concours entre le Thunder d’Oklahoma City et les Memphis Grizzlies dimanche soir a été retardé pour une raison intéressante – les deux équipes se sont présentées au tribunal dans tous les uniformes blancs. De toute évidence, certains signaux ont été croisés quelque part et cela a conduit à une grave confusion avant la frappe.

Les deux équipes ne pouvaient pas toutes les deux porter des uniformes blancs pour le match pour des raisons évidentes. Heureusement, les équipes ont généralement des uniformes alternatifs sous la main, et c’était le cas ici. Dans cette situation, il a été déterminé que le Thunder était censé être en blanc. Ce sont donc les Grizzlies qui sont retournés aux vestiaires et ont remplacé leurs kits blancs par des bleus afin que le jeu puisse continuer comme prévu.

Lire aussi:  Stephen Curry reviendra aux anciens modèles de substitution alors que les Warriors chercheront des réponses au milieu de la diapositive, selon le rapport

La confusion était amusante, mais aussi compréhensible. La NBA permet aux équipes de porter tous les uniformes qu’elles souhaitent pour les matchs, ce n’est donc pas comme si les équipes à domicile se limitaient aux maillots clairs, ou que les équipes à l’extérieur ne pouvaient porter que des maillots sombres.

Avec leurs fils bleus, les Grizzlies ont remporté une victoire 125-118 sur Oklahoma City. Desmond Bane a ouvert la voie pour Memphis avec 21 points et sept rebonds, tandis que Jaren Jackson Jr. a récolté 18 points et cinq rebonds pour Memphis. Le candidat MVP Ja Morant a également ajouté 17 points, 10 passes décisives et cinq rebonds.

Article précédentLeBron James devient le premier joueur de l’histoire de la NBA à marquer 10 000 points, rebonds et passes décisives en carrière
Article suivantAnthony Davis espère pouvoir revenir cette saison pour des Lakers désespérés : « Je suis très optimiste à ce sujet »