Accueil Basket Patrick Beverley qualifie Russell Westbrook de «poubelle» après que le garde des...

Patrick Beverley qualifie Russell Westbrook de «poubelle» après que le garde des Lakers ait commis un chiffre d’affaires contre les Timberwolves

25
0

Ce n’est un secret pour personne que la saison a été difficile pour Russell Westbrook lors de sa première année avec les Lakers de Los Angeles. Il ne s’est pas bien intégré sur le terrain avec LeBron James, et cela a abouti à un record de 29-39 pour LA, car son seul chemin vers les séries éliminatoires passe désormais par le tournoi de play-in.

Mercredi soir, alors que les Lakers continuent de rester à flot au milieu d’une saison décevante, ils se sont retrouvés à nouveau à jouer par derrière, alors qu’ils traînaient jusqu’à 25 points en première mi-temps contre les Timberwolves du Minnesota pour le troisième match consécutif.

Avec les Timberwolves en tête des Lakers, le garde du Minnesota Patrick Beverley en a profité pour troller Westbrook. Après avoir dévié la passe d’entrée de Westbrook vers LeBron à la fin du deuxième quart-temps, ce qui a conduit à une faute de l’autre côté des Lakers, Beverley a commencé à crier « il est nul », tout en pointant du doigt Westbrook. Il l’a répété à nouveau en direction du banc de Los Angeles tout en se bouchant le nez, tirant un autre coup sur l’ancien MVP de la ligue.

Lire aussi:  Cavalier contre. Blessures des Hawks: Jarrett Allen "50-50" pour le match de qualification, selon le rapport; John Collins absent

Beverley est largement connue pour être une bavarde dans la ligue, mais en ce qui concerne Westbrook, les deux ont une longue histoire de tirs l’un sur l’autre. Cela a commencé en 2019 lorsque Westbrook était membre des Houston Rockets et a déclaré que Beverly court juste en défense et qu’il a trompé tout le monde en pensant qu’il est un bon défenseur. Cela est rapidement devenu une blague courante sur la défense de Beverley, bien qu’il ait été sélectionné à trois reprises dans l’équipe All-Defensive.

Puis cette saison, alors que Westbrook a continuellement lutté, Beverley en a profité pour faire sa propre blague sur le garde, dire sur Twitter, « Je me souviens quand quelqu’un a dit que tout ce que je fais, c’est courir partout et je vous trompe tous. Eh bien, mon garçon est le vrai magicien cette année. » Il n’est donc pas surprenant que Beverley n’ait pas hésité à parler de Westbrook alors que les deux équipes se sont affrontées mercredi soir.

Lire aussi:  Raptors contre 76ers: Toronto ressemblant à une équipe manquant de réponses dans la deuxième défaite consécutive à deux chiffres contre Philly

Article précédentLe centre des Warriors James Wiseman rappelé des matchs de la G League alors qu’un retour de blessure se profile
Article suivantMise à jour sur la blessure de Stephen Curry: la star des Warriors subira une IRM après que Marcus Smart des Celtics ait atterri sur son pied