Accueil Basket Mise à jour sur la blessure de DeMar DeRozan: les Bulls sont...

Mise à jour sur la blessure de DeMar DeRozan: les Bulls sont les vedettes jeudi vs. Pélicans avec souche à l’aine

97
0

La star des Chicago Bulls, DeMar DeRozan, ne jouera pas contre les Pélicans de la Nouvelle-Orléans jeudi en raison d’une blessure à l’adducteur gauche. L’équipe l’a ajouté au rapport de blessure comme « douteux » mercredi et jeudi après-midi annoncé qu’il est sorti. Ce sera la cinquième absence de DeRozan cette saison et sa première à cause d’une blessure. Il a raté trois matchs en décembre après avoir été testé positif au COVID-19 et placé dans des protocoles de santé et de sécurité, et il s’est assis la deuxième nuit consécutive en janvier pour se reposer.

Ce n’est pas le moment idéal pour DeRozan d’être hors de l’alignement. Les Bulls ont perdu neuf de leurs 12 derniers matchs et ils ont connu une période particulièrement difficile sur la route. Ils viennent de subir une défaite 126-98 à Milwaukee et, après leur match à la Nouvelle-Orléans, ils visiteront les Cleveland Cavaliers, les New York Knicks et les Washington Wizards avant de rentrer chez eux. À 42-30, Chicago est tombé au cinquième rang dans l’Est, un seul match devant les Cavaliers de sixième place et deux matchs devant les Raptors de Toronto, septième.

Au cours de la saison, les Bulls ont marqué 115,7 points pour 100 possessions avec DeRozan sur le terrain et seulement 108,8 pour 100 avec lui hors du terrain, selon Cleaning The Glass, qui supprime les minutes et les coups de poubelle. C’est essentiellement la différence entre l’attaque au troisième rang des Memphis Grizzlies et l’attaque au 26e rang des Los Angeles Clippers. DeRozan affiche une moyenne de 27,6 points, un sommet en carrière, plus 5,3 rebonds et 5,0 passes décisives cette saison, des chiffres qui le placeront probablement dans une équipe All-NBA.

Lire aussi:  Pacers vs. Cotes des Clippers, ligne: choix de la NBA 2022, prédictions du 31 janvier à partir d'un modèle informatique éprouvé

Chicago a accueilli l’attaquant Patrick Williams de retour cette semaine après une blessure au poignet qui l’avait tenu à l’écart de l’alignement depuis octobre. Cependant, le garde Lonzo Ball a eu un revers en essayant de se remettre d’une blessure au genou et est à quelques jours d’une période de repos de 10 jours au cours de laquelle il ne courra pas du tout. Zach LaVine, la co-vedette de DeRozan sur l’aile, souffre d’un problème au genou et a été initialement répertorié comme « probable » pour le match des Pélicans avec une douleur au genou. (LaVine devrait maintenant jouer.) Maintenant, les Bulls doivent espérer que la blessure à l’aine de DeRozan ne sera pas un problème persistant.

Article précédentMexique contre USMNT : Christian Pulisic « dans un bon rythme » avant la qualification décisive pour la Coupe du monde à l’Estadio Azteca
Article suivantL’Italie hors de la Coupe du monde après la surprise de la Macédoine du Nord : est-ce la fin de l’ère Roberto Mancini ?