Tennis ATP 250 Montpellier: Cobolli sans problème contre Lestienne. En quarts de finale, il affrontera Borna Coric.

Déployer Replier le sommaire

La dixième victoire absolue dans le circuit ATP pour Flavio Cobolli est arrivée, qui s'est débarrassé en deux sets du français et qui va maintenant défier Coric.

Une performance en constante amélioration : bon au service, encore meilleur en coup droit

Au fond de son cœur, il a un amour pour Rome, et donc une place spéciale pour Francesco Totti. Qui, dans sa carrière, n'a porté que le maillot numéro 10, qui sont aussi les victoires obtenues sur le circuit ATP par Flavio Cobolli. Qui, à l'Open du Sud de France, continue à gagner des prosélytes : après sa victoire en remontant sur Monfils, il n'a laissé que 5 jeux à l'autre français Lestienne, clôturant l'affaire en un peu plus d'une heure et vingt minutes et avançant méritoirement pour la deuxième fois de sa carrière en quart de finale d'un tournoi 250. Où l'attendra Borna Coric, un homme qui a beaucoup d'histoires à raconter, ainsi que beaucoup de pensées à l'esprit en prévision du dur test qui l'attend.

Parce que cette version de Cobolli a tout pour être admirée et appréciée par le public du qui compte. En 2024, peu d'autres joueurs de tennis peuvent se vanter de son score : 9 matchs joués, un seul perdu, c'est-à-dire le huitième de finale à l'Open d' contre .

Face à Lestienne, l'après-midi s'est déroulé sans souci. Il n'y a eu qu'un vrai match dans le premier set, où les excellents pourcentages au service montrés par les deux joueurs ont produit un match bloqué, avec le Romain qui cherchait à faire bouger son adversaire et ce dernier qui était bon à raccourcir les échanges. Les deux balles de break sauvées dans le sixième jeu par Cobolli ont un peu engourdi le français, qui n'a concédé qu'une seule balle de break dans le neuvième jeu, immédiatement exploitée par Flavio avec un beau coup droit.

En quart de finale se trouve Coric : le Croate ne brille pas du tout

Après l'exploit de Melbourne, le tennisman né à Florence (mais Romain dans l'âme) continue à progresser et à envoyer des signaux. Grâce à ces deux victoires à Montpellier, il a atteint le meilleur classement de sa carrière, flirtant avec le top 70 mondial.

Pour y entrer, il devra battre Borna Coric, aujourd'hui numéro 36 au monde (mais qui il y a 8 mois était remonté jusqu'à 14 après avoir été numéro 12 en 2018), qui après la déception subie en Australie (défaite au premier tour contre Tiafoe) est rapidement revenu en Europe, perdant surprise en finale du tournoi Challenger d'Ottignies-Louvain-La-Neuve contre le Leandro Riedi, passé de la 250e à 174e place du classement.

Coric pour son premier match dans le sud de la France n'a laissé que 4 jeux à l'Espagnol Pedro Martinez, mais pour Cobolli, il représente un beau test, compte tenu également du fait qu'il s'agira du dixième match de sa carrière contre un joueur du top 50 mondial. Dans les 9 précédents, seule une victoire est arrivée (contre Nicholas Jarry).

4.3/5 - (10 votes)

En tant que jeune média indépendant, Culture Sport a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News