Breaking News

Rugby. Les All Blacks s’insurgent contre l’arrivée d’un fonds d’investissement

Ça chauffe entre la Fédération de rugby néo-zélandaise et les All Blacks. Ces derniers ont fait part de leur colère et leur désaccord quant à la venue du fonds d’investissement américain Silver Lake dans le rugby kiwi. Alors que le fonds d’investissement américain Silver Lake voudrait injecter plusieurs millions de dollars dans le rugby néo-zélandais et qu’un accord semble proche avec la Fédération, les All Blacks ont fait par de leur hostilité à cette arrivée de capitaux étrangers.

Cette opération verrait Silver Lake investir 277 millions d’euros contre 15 % des droits de la marque All Blacks​. Un investissement d’une grande aide pour la NZRU (la Fédération néo-zélandaise de rugby), en proie à des difficultés financières, et qui y verrait une solution de sortie de crise. Mais les joueurs néo-zélandais ne l’entendent pas de cette oreille.

Une lettre envoyée à la Fédération

Le New Zealand Herald rapporte que les joueurs, avec Sam Cane, capitaine des Blacks, en tête, ont transmis une lettre à la NZRU pour leur indiquer leur désaccord avec ce partenariat. De glorieux anciens comme Aaron Smith, Sam Whitelock ou David Kirk (capitaine de l’équipe championne du monde en 1987) ont également signé la lettre.

Toujours selon le New Zealand Herald, la New Zealand Rugby Players Association (l’association qui représente les joueurs en Nouvelle-Zélande), pourrait jouer un rôle déterminant dans cette affaire en y mettant son droit de véto. L’aval de l’association est obligatoire dans ce type d’accord. Pour les opposants, la venue de ce fonds d’investissement dans le rugby néo-zélandais serait, entre autres, un manque de respect à la culture du pays.