Breaking News

US Open 2021 : blessée à la jambe, Serena Williams déclare forfait – culturesport.info

Dans une publication Instagram, la joueuse américaine a déclaré forfait pour l’US Open mercredi, blessée aux ischios-jambiers.

Une nouvelle tête d’affiche manquera à l’appel à Flushing Meadows. Serena Williams, gagnante de l’US Open à six reprises, a déclaré forfait pour le dernier tournoi du Grand Chelem de l’année, mercredi 25 août. La star du tennis américain a annoncé dans une publication Instagram qu’elle se retirait du tournoi de New York, blessée à la jambe.

« Après concertation avec mon équipe médicale, j’ai décidé de me retirer de l’US Open pour laisser mon corps récupérer totalement d’une déchirure aux ischio-jambiers, a écrit l’Américaine de 39 ans. New York est l’une des villes les plus excitantes au monde et l’un des endroits où je préfère jouer – les fans me manqueront, mais j’encouragerai tout le monde de loin », a conclu l’ancienne numéro 1 mondiale.

Sa blessure est survenue lors du premier tour de Wimbledon le 29 juin dernier – qui l’avait contrainte à l’abandon face à la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich. Quittant le court en larmes, Serena Williams n’est plus apparue en compétition depuis. Elle avait renoncé à participer au tournoi de Cincinnati, une épreuve qui sert traditionnellement de préparation pour l’US Open. Cette blessure gâche l’été de l’Américaine, qui cherche depuis son retour sur le circuit en 2018, à mettre la main sur un 24e Grand Chelem pour égaler le record de Margaret Court (son dernier titre remonte à l’édition 2017 de l’Open d’Australie).

« Tu as tout tenté », a commenté son entraîneur Patrick Mouratoglou sur le compte Instagram de la joueuse avant de s’exprimer sur le site Tennis Majors : « L’équipe médicale autour d’elle avait imaginé tout un protocole pour qu’elle arrive à jouer l’US Open. Chaque semaine, il devait y avoir des évolutions dans ce qu’elle serait capable de faire, a expliqué le coach de l’Américaine. On savait que s’il y avait le moindre pépin, on serait en retard. À un moment, il y a eu un petit retour en arrière dans le déroulé. Il nous a coûté quinze jours. Si l’US Open avait eu lieu dans trois semaines, il aurait été envisageable de jouer. Aujourd’hui ça ne l’est pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *